Épisode 25 – Le bilinguisme au Québec, un signe de soumission ?

Apr 25, 20210 comments

Dans un marché mondial de plus en plus global, est-ce qu’une nation peut encore se permettre de se refermer sur elle-même et refuser de s’ouvrir au monde ?

On entend parfois dire au Québec que ceux qui veulent apprendre l’anglais sont des colonisés, des soumis ou des traitres à la nation. Est-ce que tous les québécois devraient au minimum parler français et anglais ? N’est-ce pas au contraire une richesse personnelle que de pouvoir s’exprimer dans plus d’une langue ? Nous faisons le tour de la question dans cet épisode. (o4:47)

Maurice le complotiste fait une autre intervention. (25:36)

On parle des complotistes qui vont bientôt se réclamer responsable de la fin des mesures sanitaires et du retour à la vie normale. Ça ne sera bien sûr pas à cause de l’effet de la vaccination selon eux, mais bien à cause de leur “pression” sur le Gouvernement. (28:27)

Êtes-vous heureux de votre vie ou êtes vous envieux de la vie des autres. (38:54)

L’inconstance du Canadien est déprimante. (45:43)

Abonnez-vous

0 Comments

Submit a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *